Moins de 2 calories par pastille...

lundi 27 octobre 2008

A la faveur de l'automne, revient cette douce mélancolie

Salut les gens (maintenant que j’ai des lecteurs, je les bichonne, hein)


Bon alors déjà, merci.
Oui, oui, j’insiste.
Voyez-vous, grâce à vous, j’économise toutes les semaines une séance de psy (bien que je pense que je devrais y aller quand même, mais bref, passons)
Et grâce à tout cet argent économisé (Julien Courbet et ses conseils à deux balles n’ont qu’à bien se tenir, face à moi c’est vraiment des petits joueurs), je me suis donc acheté hier de sublimes chaussures. Alors bon, elles coûtent un bras, c’est vrai. Mais elles sont beeeeeelles…

Certains esprits chagrins (mais réalistes) pourraient m’opposer que dis donc, c’est quand même un peu la crise, toussa toussa, et qu’en plus à mon âge il serait peut-être temps de penser à économiser pour ma retraite, et que c’est pas en claquant mon salaire dans les magasins que je pourrais me payer un jour un beau pavillon tout neuf avec une barrière blanche et un labrador qui s’ébat dans le jardin…
Ouais, c’est pas faux (et en même temps, je demande qu’on m’achève si jamais un jour ça devient mon rêve, ce genre de trucs)

Et en même temps, moi, quand je suis stressée, j’y peux rien, acheter une paire de chaussures (ou une robe, ou une crème de jour, ou un sac, je suis pas trop difficile), ça me calme.
Et là, j’avais bien besoin de me calmer.

Parce qu’il faut vous dire que j’ai eu un coup de fil auquel je ne m’attendais pas, vendredi soir.
Enfin, je m’y attendais un peu, quand même, vu que jeudi soir il avait déjà essayé de me joindre. Et qu’en plus je lui ai envoyé un mail pour lui dire de tenter sa chance à nouveau vendredi (oui, donc, là, on peut dire que je cherche les ennuis, en fait) (je suis joueuse, que voulez-vous)


Enfin, voilà, Dexter est de retour. On l’applaudit bien fort.


Je vous avais pas dit comment ça s’était fini, tout ça.
Ben tout simplement parce que ça ne s’est pas vraiment fini. Enfin, pas officiellement, quoi. Mais bon, tu me diras, comment terminer officiellement une relation qui n’est pas officielle ?
En ne donnant plus de nouvelles, exactement. C’est simple, facile, et tout le monde comprend.
Et moi je croyais que j’avais bien compris.


Bah faut croire que non.


Vu que Dexter, il avait visiblement un peu mal pris que je l’ai pas appelé pour son anniversaire. En même temps ce jour-là, Mickey les yeux bleus il m’a pas trop laissé de temps pour penser à quoi que ce soit (bon, je te fais pas un dessin, hein)
Et même qu’il a eu l’air un peu chafouin quand il a compris ce que je faisais au lieu de lui envoyer un joli cadeau emballé dans du papier de soie.


Donc voilà, c’était bien quand même. Il a été charmant, drôle, attentif, comme il sait l’être.

Alors, vous comprenez, j’avais bien besoin de nouvelles chaussures après tout ça.
Ca ne résout rien, mais ça soulage.
Et puis elles sont beeeeeelles… (je l’ai déjà dit, ça, non ?)

1 commentaire:

Nanou a dit…

Dexter, c'est un prénom MORTEL ça... Sinon, les achats compulsifs c'est vrai que ça fait toujours du bioen. Donc je t'absous, va en paix ma fille!