Moins de 2 calories par pastille...

lundi 24 novembre 2008

Arrêtons de nous lamenter (mais juste un petit dernier pour la route, alors)

Bon, aujourd’hui, je vous avertis tout de suite, j’ai pas le moral.
Comme ça c’est clair.
On va pas en faire un plat, mais j’aimerais bien que ça passe, quand même.
Parce que ça va bien cinq minutes, les conneries, mais moi à un moment donné, j’ai une vie à mener, hein.

Je ne pensais pas tomber amoureuse comme ça. Je croyais que je pourrai gérer ça. Tu parles, je gère rien du tout, en fait.
Alors oui, c’est vrai, c’est extraordinaire. C’est exceptionnel. C’est merveilleux.
Il est tout ce dont je rêve. Il a toutes les qualités que je recherche. Il a suffisamment de défauts pour que je ne culpabilise pas trop de ne pas être parfaite moi non plus.
Et en plus il m’aime.
Et aujourd’hui j’ai envie qu’il souffre. J’ai envie qu’il ait mal comme moi j’ai mal.
(Ça va, hein, j’en suis pas fière, non plus)

Comme moi, je voudrais qu’il souffre parce qu’on ne peut se voir qu’en prenant rendez-vous, ce qui interdit toute spontanéité, toute envie subite, toute improvisation.
Comme moi, je voudrais qu’il souffre parce que je m’endors dans les bras d’un autre. Cet autre qui me connaît si bien, qui m’aime, et qui ne m’a jamais abandonnée.
Comme moi, je voudrais qu’il souffre parce que penser à l’avenir nous est interdit. Et que comme moi, il ait envie d'y penser quand même, malgré tout.

Je voudrais qu’il ait mal pour ne plus avoir l’impression d’être la seule.
Je sais, c’est moche. Humain, certainement, mais quand même bien moche.
Du coup, en plus, je m’en veux.

Je vous avais prévenus, aujourd’hui, vraiment, je suis affreuse.
Je vais retourner me cacher dans mon bureau, et attendre que l’orage soit passé.

En attendant, je vais vous conseiller d’aller voir « Two lovers » au cinéma. Ok, ça m’a bien ruiné le moral (mais qu’est-ce qui m’a pris d’aller voir ça juste après une soirée avec Mickey les Yeux Bleus ?), mais à part ça c’est un sacré film.

6 commentaires:

Nanou a dit…

Elle en a deux (2!) poue elle et elle se plaint (:-)

NicMo a dit…

Ben... je passe...

Coko a dit…

Moi aussi je pose mon joker! Mais quand même, ne culpabilise pas, tu as des pensées tout à fait humaines.

Vanille a dit…

Ah j'avais bien dit que c'était pas la forme, ce jour-là, hein...

Nanou : t'as raison, franchement, je suis jamais contente (en même temps, je suis une fille, ça explique)

Nicmo : faut avouer que certains sujets sont moins faciles à commenter, pas vrai ?

Coko : Hé oui, parfois l'humain n'est pas très joli. Merci à toi.

Vanille a dit…

Et promis, le prochain billet sera un concentré de drôlerie, d'inventivité et de classe... enfin, peut-être

Nanou a dit…

Non mais moi j'aime bien hein! Et je comprends tout à fait (quoique JAMAIS je n'aie été aimée par 2 hommes en même temps...bouhouhouhou (valà, c'est malin)